Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2018)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

cramé

cramé, e adjectif et nom.

1. Brûlé, carbonisé.

Quand j'suis rentré chez moi, ça sentait bizarre ! Dans le four, y avait un poulet tout cramé que ma mère avait oublié !

2. Fou. Syn. barge, dingue, tapé.

J'ai commencé à vivre ma vie dans les poubelles, | dans un quartier de cramés où les blattes craquent sous tes semelles (IAM, « L'Aimant », Ombre est lumière, 1993) .

3. Ivre, soûl.

Manfred me coupa sans précaution : « Non, Laurent, … Je ne suis pas « bourré », ou « cuit », ou « cramé », comme on dit chez vous. Et je n'ai pas l'intention de l'être. […] » (Jérôme Duhamel, L'Heure où les loups vont boire, 2012) .

4. Percé à jour, découvert, repéré. Syn. grillé.

Les sales manies me suivent, partout | Je suis trop cramé, à quoi bon faire le babtou ? (Canardo, « À la youv », À la youv, 2012) .

Ici c'est toujours Paname, on est toujours cramés | Ils n'aiment pas les fils d'immigrés, mais ils aiment l'Arab money (Kery James, « 9Trap Music », Des mots, 2013) .

5. Radié.

Depuis qu'il s'est battu dans la salle, Jérémy, il est cramé ici !

Verlan mécra.

étym. Participe passé de cramer.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2018 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone