Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Lexique m Définition de michetonner
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

michetonner

michetonner verbe intransitif.

1. Se livrer occasionnellement à la prostitution.

Y a des hommes qui michetonnent | c'est des gros zamels | z'aiment les tasses qui mitonnent | moi j'aime les gros bzéziles (Booba, « Baby », Panthéon, 2004) .

Pleurer pour sa dulcinée, tout ça c'est du ciné | Vu qu'y'a des Alfa Roméo, toutes les Juliettes veulent michetonner (Fababy, « Fuck l'amour », La Symphonie des chargeurs, 2012) .

Tu déteste les bisous t'aime les claques sale catin | Tu michetonnes le patron du four t'es plus fourbe que Scapin (Hayce Lemsi, « Trainée de poudre », Un petit pas pour Lemsi, 2012) .

2. Avoir recours aux services d'une prostituée.

— Elle jacte bien cette nana. Vous voulez pas venir faire des extras au Château ? On manque de meufs avec de l'instruction… — Les gogos qui viennent se faire michetonner recherchent pas forcément une « bac plus cinq ». (Claude L'Hermitte, Interférences, 2010) .

étym. De micheton.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager