Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

morfler

morfler verbe intransitif.

1. Se prendre un coup, subir un dommage.

Pense désormais quand tu appuies sur ma sonnerie | Que tu peux morfler pour ce genre de connerie (Akhenaton, « Éclater un type des Assedic », Métèque et mat, 1995) .

J'ai dû trouver un exutoire pour passer mes nerfs | Et un skin a morflé des coups de Black et Decker (IAM, « Elle donne son corps avant son nom », L'École du micro d'argent, 1997) .

2. Recevoir une peine de prison, être condamné.

J'ai fini à poil, un flash dans la gueule, de l'encre sur mes pouces. | Des paquets d'années à l'ombre, ça fait réfléchir, | Il m'a fallu trois piges dans c'trou pour voir mes genoux fléchir, merde, | Maintenant quand j'morfle, c'est au grand barbu que j'm'adresse (Ärsenik, « La rue t'observe », Quelques gouttes suffisent…, 1998) .

étym. Variante de morfiler « manger », lui-même issu, soit de morfier « manger gloutonnement » (variante de morfaler), soit, par substitution de suffixe, de murfel(e)n, du germanique et néerlandais murfen « ronger » (TLF) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...