Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

serrer

serrer verbe transitif.

1. Arrêter, attraper qqn pour une infraction ou un délit. Syn. alpaguer, choper.

Des rondes de flics toujours là pour nous pourrir la vie | Attendent de te serrer tout seul et te font voir du pays (Sniper, « La France », Du rire aux larmes, 2001) .

Sans s'douter qu'il était observé par la BAC | Qui n'attendait qu'une chose, le serrer la main dans le sac (Hocus Pocus, « Pascal », 73 touches, 2005) .

2. Séduire qqn, sortir avec qqn.

Les petite putes de la nuit peuvent espérer me serrer | Je te passerais dessus que si je te ligote sur la voie ferrée (Rohff, « Sévère », Le Code de l'horreur, 1999) .

Les gars veulent serrer des meufs | Les meufs serrer des gars (Sexion d'Assaut, « Wati By Night feat. Dry », L'École des points vitaux, 2010) .

En attendant d'en serrer des jolies | J'tapais dans la viande pour m'entrainer, comme si j'étais Rocky (Nessbeal, « Ma grosse feat. Orelsan », NE2S, 2010) .

  se faire serrer verbe pronominal.

3. Se faire attraper par la police, un vigile, un gardien.

Je dois signer, dire présent une fois par semaine | Que personne m'engrène | Je dois pas me faire serrer avant mon jugement (Passi, « Le maton me guette », Les Tentations, 1997) .

Habitué à l'abus, aux arrestations en série | Habitué à s'faire serrer un peu comme Sami Nacéri (Mokless, « On s'habitue à tout feat. Olivier Besancenot », Le Poids des mots, 2011) .

étym. Emploi expressif du verbe serrer « empoigner, presser ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...