Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

scotcher qqn

scotcher qqn verbe transitif.

1. Ébahir qqn, faire en sorte qu'une personne demeure sans réaction.

À un moment quand même la séance a basculé, quand le vieux en face m'a piégé d'un coup avec une question bizarre. Une question typique pourtant de ce genre d'entretien, à laquelle j'avais été préparé, mais qui m'a scotché net, me faisant perdre le fil de mon monologue. (Julien Calot, Bleu sombre, 2010) .

  être (ou rester) scotché locution verbale.

2. Être ou demeurer coi.

Une fois dans la chambre, ma nouvelle conquête prit la direction des opérations. Elle se dévêtit en un rien de temps et fila dans la salle de bain. Un peu interloqué, je lui fis remarquer qu'on avait le temps. « Si tu veux, me répondit-elle en haussant le ton à cause du bruit de la douche. Mais je te préviens : pour toute la nuit, c'est trois cents dollars ! » Scotché ! J'étais scotché ! (Jérôme Gauthey, Rêve de goule, Les Chroniques du deuxième monde, 2004) .

3. Rester immobile devant qqch.

Effectivement, une chaîne télévisée thématique a décidé de retransmettre, un documentaire consacré aux plus grands champions de boxes, ayant marqué de leurs poings, l'histoire du noble art. Tel un gamin devant son dessin animé préféré, je reste scotché devant les images qui défilent sous mes yeux. (Damien Leconte, Knock Out, 2011) .

étym. Emploi métaphorique du verbe scotcher « coller avec du ruban adhésif », terme issu de la marque de ruban adhésif Scotch.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager