Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

seum

seum nom masculin.

1. Haine, rancœur, rage.

Besoin du seum pour être au top | Je me lève du pied gauche à Krokop (Tiers Monde, « Krokop », Black to the future, 2012) .

N'ais pas l'seum, augmente l'son dans ta caisse (IBO Zaeem, « Let's Rock It », L'Insomnie des rimes, 2012) .

2. Haschisch de bonne qualité.

Déchirés au seum, mes khos évitent les rnouchs à la marocaine | Perdus dans la brume mes gorilles au teu-teu s'euthanasient (Ali, « Langage venimeux », Chaos et Harmonie, 2005) .

Jamais d'unité, hors forfait tu vois c'que j'veux dire | T'as raté l'bac tu fumes trop d'seum tu vois c'que j'veux dire (Nessbeal, « Tu vois c'que j'veux dire », Rois sans couronne, 2008) .

J'suis sur l'avenue OK, j'regarde les keufs défiler | Roule un joint d'seum, dans la foulée OK (Booba, « Bad Boy Street feat. Demarco », 0.9, 2008) .

Var. sèm .

  avoir le seum locution verbale.

3. Être dégoûté, avoir de la rancœur.

Gilbert Montagné a le seum depuis qu'la colline a des yeux (Beeby Packman, « Meilleur Rappeur », iRonic IV, 2012) .

Nan, ce n'est qu'l'attraction d'un boug fou qui a le seum | Ouh j'fais pas de traction mais je roule tard le seum (S-crew, « J'ai le seum feat. Doum's », Métamorphose, 2012) .

étym. De l'arabe sèmm « venin ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...