Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

saquer

saquer verbe transitif.

1. Juger qqn sans indulgence, avec une extrême rigueur.

Le prof de sport nous évalue individuellement sur un enchaînement de figures. Il me met une note minable. Je lui demande pourquoi il m'a saqué alors que même les autres élèves reconnaissent que c'est injustifié. Il me balance une baffe aussi puissante qu'inattendue. (Silvère Malo, Et le fils du vice versa ses larmes, 2007) .

2. Expulser, renvoyer.

J'ai demandé : « Excusez-moi, monsieur, qu'est-ce qui est impossible ? — Vous ne sentez rien ? — Non. » Alors le Top s'est penché vers moi pour que je sente. J'ai dit : « Ah, vous avez le même after-shave que moi ! » Il m'a répondu : « Impossible ! » Et il m'a saqué ! (Gérard Mordillat, Comment calmer M. Bracke, 2003) .

Var. sacquer .

  se saquer verbe pronominal.

3. Partir, s'en aller.

— Il est où Julien ? — Il s'est saqué !

  ne pas pouvoir saquer qqn ou qqch locution verbale.

4. Ne pas supporter, ne pas apprécier.

J'peux pas saquer les starlettes | Ni les blondasses (Renaud, « Marche à l'ombre », Marche à l'ombre, 1980) .

T'as été très con de croire que tu pourrais nous barrer la route | Tu peux pas me saquer | T'as le seum parce qu'au fond tu sais que ce genre d'instrus | J'les kicke sec ça comme juste pour casser la croûte (Sexion d'Assaut, « Le Relais », Les Chroniques du 75 Vol. 2, 2011) .

J'peux pas saquer les langues de putes-nègres qui se délient | J'veux qu'mes rimes fassent des crimes, non pas des délits (Eklips, « SkyzoFrench Rap 3 », SkyzoFrench Rap, 2012) .

étym. Variante picarde de l'ancien français sachier « tirer du fourreau, secouer » (Colin) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager