Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Lexique t Définition de trip
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

trip

trip [tʀip]   nom masculin.

1. État généré par la prise de drogue.

Le corps calme l'esprit qui rame au maximum, chum | Comme Noam Chomsky sur un trip d'opium (Loco Locass, « Maison et Idéal », Amour oral, 2004) .

Encore un film dégueulasse et je zappe le passé | Encore un trip et je trace un trait sur les tarpés (Vald, « Pas Grave », NQNTMQMQMB, 2012) .

2. Fantasme, imagination.

Mon trip à moi c'est l'kamasutra, faya sous taga (Soklak, « Seventies Team feat. Sept », 1977, 2006) .

J'écoute en boucle la prod jusqu'à devenir épileptique | Je suis à fond dans mon trip, donc pas vraiment éclectique (Iguan, « Attiré par les ténèbres feat. Dj Twisted », 2012) .

3. Goût, penchant, fantaisie, lubie. Syn. délire, kif.

Suzie n'arrêtait pas de commettre des bêtises | Cela constituait son trip, son pied, sa hantise (Daddy Lord C, « Freaky Flow 1995 remix feat. La Cliqua », Freaky Flow remix, 1995) .

Pas fort en chant, tranchant, je connais rien des grandes symphonies | Mon trip, le rap des bas fonds conçu pour durer comme Johnny (Scred Connexion, « Tranchant », Tranchants, 2000) .

Mais partout, dans les mix-tapes | Ou les mecs s'tapent un trip trop stylé gangsta | Je le constate trop de cons stagnent (Kacem Wapalek, « Pas de doute », 2009) .

étym. De l'anglais trip « voyage ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager