Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

tombeur

tombeur nom masculin.

Séducteur.

Il m'a pas regardé l'air grave et langoureux | Les pupilles bandées, le biceps amoureux | L'avait pas le regard de ceux qu'ont rien dans le cœur | Comme tous ces p'tits ringards qui jouent les grands tombeurs (Francis Lalanne, « La plus belle fois qu'on m'a dit je t'aime », Francis Lalanne, 1980) .

Le poker est le gentleman je suis le tombeur de ces dames | Prostitué ou proxénète, je fais parler mon charme et mon arme (Tunisiano, « Arrête-moi si tu peux », 2008) .

L'amour dure trois ans pour les égoïstes romantiques | J'ai eu du mal à me relever à force de trop faire le tombeur (1995, « Réel », Paris Sud Minute, 2012) .

étym. De tomber « séduire ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager