Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

timinik

timinik nom masculin.

1. Problèmes. Syn. embrouille.

C'est pas de timinik, ce soir la dance va exploser | Décompresse le stress, rude boy, y'a pas de timinik | N'hésite pas à prendre place dans le dance hall (Tiwony, « Pas de timinik », Ma 6T va crack-er BO, 1997) .

Ces putains de gimmicks souvient toi d'un truc avant que je finisse | La rue c'est pas d'timinik qui s'y frotte s'y nique (Lunatic, « Tony Coulibali », Black Album, 2006) .

Fuck les timiniks j'milite mais la violence quadruple | Les frères sortent le 9 milli milli pour un coin de rue (Mac Tyer, « Nigger feat. Despo Rutti », Untouchable, chapitre 1, 2012) .

2. Manières, simagrées, chichis.

Désolé c'est le cœur qui parle, moi j'calcule pas vos timiniks | J'porte la banlieue à bout d'bras, Sadek est un Fenwick (Sadek, « Le cœur qui parle feat. Famouss », La Légende de Johnny Niuuum, 2012) .

J'suis l'nouveau reporter sur le ter ter, meilleur qu'April O'Neil | On éclate tout, pas d'temps pour les timiniks (Hugo Boss (TSR), « Dégradation », Fenêtre sur rue, 2012) .

Var. t'minik .

étym. De l'arabe maghrébin t'mnik « tu te moques ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...