Haut de page

Bas de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

tête

tête nom féminin.
  avoir, prendre la grosse tête locution verbale.

1. Se croire plus important que l'on est.

J'envoie les missiles sur votre putain d'tarmac | Depuis que j'ai pris la grosse tête obligé d'mettre une snapback (Orelsan, « Freestyle pour Can I Kick It 2 », Can I Kick It 2, 2011) .

  prendre la tête à qqn locution verbale.

2. Importuner une personne en lui tenant des propos énervants voire désobligeants ou des reproches.

Ma mère me prend la tête, j'crois qu'elle ne me comprend pas | J'pense que c'est normal, tant pis j'fais avec (Alonzo, « J'fais avec », Amour, Gloire & Cité, 2012) .

Si le mec te prend la tête dis lui ya koi là koi là (Black Kent, « #Yakoi », Vendeur de rêves, 2012) .

3. Ennuyer avec des choses compliquées qui demande des efforts (généralement intellectuels), préoccuper.

Ecstasy dit problème les problèmes ou bien la musique | Ça t'prends les trips ça te prends la tête et puis tu prie pour que ça s'arrête (Stromae, « Alors on danse », Cheese, 2010) .

Des vols et tout ça j'ai lâché | Préfère des tournées | Mais si t'achète pas mes skeuds frère | J'devrais y retourner | J'ai pas envie et puis ça me prend la tête, ça m'gonfle (Lunatic, « Hommes de l'ombre feat. Mala », Nouvelle Donne 2, 2000) .

  prise de tête nom féminin.

4. Chose compliquée, prenante, tourment.

La nuit j'écris mes prises de tête, mes crises de nerfs | Sur des beats de Skread (Orelsan, « Étoiles invisibles », Perdu d'avance, 2009) .

La pire chose : mon bic déteste les beats de dance | Les tristes textes écrits sans prises de tête (L'indis, « J'y ai cru feat. Lavokato », Mon refuge, 2012) .

Mon rap c'est une prise de tête mais ça m'permet d'me défouler (Saké, « La Clef de la cave », La Clef de la cave, 2012) .

5. Dispute.

Je ne me souviens plus non plus quel sujet fut le prétexte de sa prise de tête, entre nous : vous et moi, jamais une expression n'a été aussi juste pour définir ce qu'elle faisait. (Pedro Campos, Les Chemins du chaos, 2012) .

  se prendre la tête locution verbale.

6. Se donner du mal.

Tu crois qu'j'me prends la tête, pour écrire j'fais ça au feeling | Vous faites la fête, on fait d'l'oseille négro, demande à Willy (Guizmo, « Téléminati », 2012) .

C'est la crise, c'est la crise | Ta carte bleue deviens grise | Tu t'prends tellement la tête | Que sous tes veuches | Y'a des griffes (Philz, « Brown Groove », Brown Groove, 2012) .

  se prendre la tête avec qqn locution verbale.

7. Se disputer, entrer en conflit verbal. Syn. s'embrouiller.

Espèce de bête | J'ai pas le temps de me prendre la tête avec toi (Time Bomb, « Explose », 1996) .

Prends pas la tête avec Adriana Karembeu | La plupart de mes sœurs sont en mode 40-42 (Amy & Bushy, « Zoulettes », One Life, 2010) .

Les débats à 3 heures du mat, les rêves de gloire avec Julien | Rentrer trop tard, se prendre la tête avec sa p'tite amie (Abdallah, « Wesh Akhi », 2012) .

étym. Emploi expressif du terme tête.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone