Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

crocs (avoir les)

croc [kʀo]   nom masculin.

1. Dent.

Sans dire un mot, blanc comme linge (c'est à dire violet pâle), il chope Hamar par le colbac, l'amène à vingt centimètres de lui et lui file un coup de boule dans l'écrin à ratiches. Sirk glaviote une fois encore deux ou trois chailles. Il crache ses crocs comme des pépins d'orange, ce pauvre cher homme, depuis que je m'occupe de lui. (San-Antonio, Bérurier au sérail, 1964) .

  avoir les crocs locution verbale.

2. Avoir faim. Syn. avoir la dalle.

Or, vu qu'il fait jour, que j'ai les crocs, que le 14e, ce n'est pas la porte à côté, et qu'il ne doit pas être loin de 10, 11 heures, suffisamment tard en tout cas pour que je me rentre si je ne veux pas être à la bourre à mon rencart, vaudrait mieux qu'on arrête l'enregistrement. (Gérard Guégan, La Demi-sœur, 1997) .

étym. Métaphore avec analogie entre les crocs de l'animal et les dents de l'homme.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager