Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

dègue

dègue [dɛg] adjectif.

1. Dégoûté, déçu.

Le biz donne envie de vomir voila ce que j'éprouve | Les mitos suceurs de bite voila ce que j'y trouve | Raide dingue de mon flow ils sont trop dègues (Booba, « Gun In Hand feat. Akon », Ouest Side, 2006) .

2. Dégoûtant, sale.

Dans la bouche de certains, c'est dègue, mais pas avec moi. Ni dans la bouche de ma petite copine: ce n'est pas crade, c'est beau, baiser est beau. (Brunon Bayon, Gainsbourg raconte sa mort, 2001) .

— Avant ton départ. J'ai rappelé, il a envoyé un texto, j'ai répondu et il m'a appelé. On a fait connaissance. — Et tu ne m'as rien dit ? C'est dègue ! Cachottière ! (Cédrine Samk, Amour, Amitié, Mensonge, 2005) .

Var. dèg .

étym. 1. Apocope de dégoûté. - 2. Apocope de dégueulasse.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...