Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

défoncer

défoncer verbe transitif.

1. Battre qqn. Syn. niquer.

J'vais le défoncer le vigile du Métro, c'te fils de pute !

2. Tuer.

Un pull noué autour du cou, cela te donne un style sympa | Que dirais-tu si demain je venais défoncer ta famille tous les tiens de ma main (Klub des Loosers, « Le Manège des vanités », Vive la vie, 2004) .

3. Posséder sexuellement. Syn. déchirer.

T'es bonne j'ai envie de te défoncer (Booba, « Tout c'que j'ai feat. Therapy », Futur, 2012) .

4. Taguer.

Putain, c'est loin, tout ça, c'est loin | J'ai passé mon adolescence à défoncer des trains | Je ne regrette rien | On a tellement tutoyé de fois le bonheur qu'on pourrait mourir demain (Suprême NTM, « Tout n'est pas si facile », Paris sous les bombes, 1995) .

J'viens défoncer les trains avec un gros marqueur | Écrire des passages d' « L'Arrache-… » et de « L'Attrape-cœurs » (Disiz, « Extra-lucide », Extra-lucide, 2012) .

Verlan fonceder.

  se défoncer verbe pronominal.

5. Boire ou se droguer.

Des soirées sans chèques et sans keschné | C'est tellement naze que pour kiffer je dois me défoncer au whisky (Lunatic, « Pas l'temps pour les regrets », Mauvais Œil, 2000) .

6. Se donner pleinement, s'investir.

Mon patron, cet enculé, m'a pas filé de rallonge alors que j'm'étais défoncé toute l'année au taf !

étym. Emploi métaphorique du verbe défoncer « briser en enfonçant ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager