Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Expressions f Définition de foutre
A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

foutre

foutre verbe intransitif.

1. Faire.

Bernard Tapie : Dis Bruno, à ton avis, qu´est-ce qu´on vient foutre ici ? | Doc Gynéco : Engraisser des banquiers qui sur nos vies font des crédits (Doc Gynéco, « C'est beau la vie feat. Bernard Tapie », Liaisons dangereuses, 1998) .

2. Mettre, placer, positionner.

24 heures sans bicrave, sans casse, sans Molotov ça serait (wu) | Pour la BAC, ça risquerait de les foutre au chômage (Sefyu, « All blacks », Oui je le suis, 2011) .

D'ordinaire plutôt ouvert ils ont fait de moi un verrou | Je savais pas où me foutre ils ont vétrou que le trou (Vîrus, « "53122" », 2012) .

3. vieilli. Posséder sexuellement.

nom masculin.

4. ancien. Désigne le sperme ou le liquide vaginal (cyprine).

Par l'attitude où je me place, mon vit est très près de vos mains, madame ; daignez le branler, je vous prie, pendant que je suce ce cul divin. Enfoncez davantage votre langue, madame, ne vous en tenez pas à lui sucer le clitoris, faites pénétrer cette langue voluptueuse jusque dans la matrice, c'est la meilleure façon de hâter l'éjaculation de son foutre. (Sade, La Philosophie dans le boudoir, 1795) .

  se foutre verbe pronominal.

5. Se moquer de qqch ou de qqn, n'avoir que faire de qqch ou de qqn. Syn. se cogner, s'en battre les couilles, s'en tamponner le coquillard.

Rire fort en public, se foutre de leurs codes | Se tenir bien à l'aise à l'écart de leur mode (Lucio Bukowski, « Tourner en rond », 2011) .

  foutre le camp locution verbale.

6. Partir, s'en aller, déguerpir.

Un jour, mon père a dit à ma sœur de foutre le camp de la maison... Depuis, on ne l'a jamais revue !

  n'en avoir rien à foutre locution verbale.

7. N'en avoir que faire.

T'es bad, putain, qu'est-ce que t'es bonne | Mais rien à foutre vu qu't'es un flic en civil (Black Kent, « She Will Freestyle », Tha Black Carter 4.0, 2011) .

Je n'ai peur que de Dieu mais j'en ai rien a foutre d'aller a Lourdes (Amiel Lucy, « Let's Go », 2012) .

On est des mecs du move des mecs du ghetto de la tess | On en a rien à foutre du droit de véto de la presse (Zoxea, « Mecs du hood », Tout dans la tête, 2012) .

  aller se faire foutre locution verbale.

8. Demande expresse de déguerpir, de laisser tranquille. Syn. aller se faire mettre.

Qu'ils aillent se faire foutre pour qu'on s'adapte | On est trop crypté pour ça que personne nous capte (Canardo, « Mélé-mé », À la youv, 2012) .

Parfois les mots manquent, parfois les sentiments | Comment leur dire d'aller se faire foutre gentiment ? (1995, « Comment dire », La Suite, 2012) .

étym. Du latin futuere « avoir des rapports avec une femme » (TLF) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager