Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

flûte

flûte nom féminin.

1. Mensonge. Syn. pipeau.

À dix contre un ils m'donnaient perdant, prédisaient ma chute mais | J'ai vite compris qu'c'était d'la flûte tout c'qu'ils m'avaient inculqué (Nakk, « J'suis un lion », Le monde est mon pays, 2010) .

Que la vie était belle, ils m'ont dit « qu'est-ce t'en pense toi ? » | J'ai répondu « Franchement ? Pas chez moi p't-être sur France 3 » | Que des biz de flûte, que des disquettes (Sinik, « Pinocchio feat. Kayna Samet », La Plume et le Poignard, 2012) .

  jouer de la flûte locution verbale.

2. Mentir.

Tunisalop aime les prosti-putes, les situations piquantes | Joue de la flûte, reluque le uc de ton assistante (Sniper, « Anges et démons feat. J-mi sissoko », À toute épreuve, 2011) .

J'reviendrai sur le droit chemin quand j'aurai pété un Porsche | C4 sur le torse, j'vais exploser le top ten | Mc tu joues d'la flûte, tu devrais monter un orchestre (Zesau, « Bénéf feat. Sadek », Dirty Zoo, 2012) .

étym. 1. Provient de l'expression jouer de la flûte « mentir ». - 2. Emploi métaphorique de la locution, jouer de la musique pour endormir, d'où endormir par des mensonges.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager