Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

frime

frime nom féminin.

1. Visage.

L'un était roux, massif, avec une frime d'ancien boxeur plus riche de coups reçus que de coups donnés ; l'autre avait l'air d'un gitan. (San-Antonio, Les Deux Oreilles et la Queue, 1984) .

2. Ostentation. Syn. flambe.

T'as l'même blue-jean que James Dean | T'arrête ta frime (Renaud, « Laisse béton », Place de ma Mob, 1977) .

3. Feinte, simulation.

L'hiver reprit le dessus, puis il ralentit son pas. Une dernière fois, il saupoudra la campagne d'une fine couche de neige. Il accrocha son givre aux branches des chênes. Mais il avait beau s'acharner, on sentait que c'était de la frime. (Claude Vincent, Les Roses de l'hiver, 1982) .

  pour la frime locution adjectivale.

4. Pour faire semblant.

Nous l'avions in the dossard because, suprême astuce, dans cette damnée porte, ce sont les gonds qui servent de poignée, tandis que la poignée n'est là que pour la frime, afin de dérouter le client. (San-Antonio, Faut-il vous l'envelopper ?, 1968) .

étym. Du vieux mot frume « mine et contenance » (TLF) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...