Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

fomblard

fomblard nom masculin.

1. Peureux, lâche. Syn. baltringue.

Tôt ou tard, pour la plupart, la G.A.V. de toi elle s'empare, | pénard, ça te donne un style d'être tolard, fomblard ! | Déjà tes jambes tremblent devant la barre, rendez-vous avec le colosse | le boss qui rendra ton dard aussi grand qu'un hectare. (Ministère A.M.E.R., « Garde à vue », Pourquoi tant de haine, 1992) .

Au combat tu tombes dans le coma | Ne joue pas les hardcore si tu n'es qu'un fomblard (Les Sages Poètes de la Rue, « Pas besoin d'apparaitre dur », Qu'est-ce qui fait marcher les Sages ?, 1995) .

J'connais les cachettes trop tard pour les fonblards fuyez | J'suis comme une gâchette mes reufs sont là pour m'appuyer (1995, « Flingue dessus », Paris Sud Minute, 2012) .

2. Personne peu sérieuse, fumiste. Syn. bouffon.

Pendant que des fomblards font de l'art | J'lâche des vers devant ton car grillé (1995, « La Source », La Source, 2011) .

Dans mon crew, pas d'fomblard, car la rage m'accompagne (Hugo Boss (TSR), « Dégradation », Fenêtre sur rue, 2012) .

Var. fonblard .

étym. Nom formé à partir des mots bouffon et blaireau.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager