Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

gourer (se)

gourer (se) verbe pronominal.

Se tromper.

Besoin d'une présence féminine, je parcours mon répertoire | Je sais même plus à qui je parle | J'ai surement dû me gourer | Elle m'jette en l'air me dit que je l'appelle que quand je suis bourré (Sniper, « Anges et démons feat. J-mi sissoko », À toute épreuve, 2011) .

Entre le boulot et le rap, je m'y perds mais j'vais trouver l'compte | Je décompresse, j'veux pas m'gourer d'sens (Deen Burbigo, « Couteau suisse », Inception, 2012) .

Laisse ton fils, se gourer faire ses preuves, t'sais il t'aime ton fils (Black Kent, « Confessions (Interlude) », Vendeur de rêves, 2012) .

étym. Probablement dérivé du radical gorr-, voire aussi goret, le verbe signifiant probablement à l'origine « agir comme un porc » c'est-à-dire d'une manière sale et méprisable (TLF) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager