Haut de page

Bas de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

enfoiré

enfoiré, e adjectif et nom.

1. injure. Personne méprisable. Syn. enculé, raclure.

En soirée, je fais pas le bob | Je le fume cet enfoiré, c'est moi le boss (Exodarap, « Le Bob », Exodarap L.P., 2012) .

En attendant c'est pour ma putain de pomme que je jobe, Steve | Car je veux valoir trois milliard comme cet enfoiré d'Austin (Titan, « 16 Bars et demi », Claude Monnaie, 2012) .

2. Imbécile, bête et méchant. Syn. salaud.

Pour que les uns soient libres | Faut que les autres soient stables | Quel enfoiré sait ce qui est bon ou mauvais (Hocus Pocus, « Équilibre feat. Oxmo Puccino », 16 pièces, 2010) .

Rem. Depuis Coluche le terme enfoiré peut s'employer sans pour autant être considéré comme un terme injurieux. Par ailleurs bon nombre de termes injurieux sont employés par les jeunes pour s'interpeller entre eux sans qu'ils s'en formalisent pour autant, tout dépend du contexte, du ton employé et du type de rapports qu'ils entretiennent entre eux. « Tient c'est Kader, comment tu vas vieille salope ? — J't'emmerde fils de pute ! Et toi, enfoiré, ça gaze ? »

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone