Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2019)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
C
C. P. cabane câble cacahouète cacedédi cacheton cadavre cageot cagoince  cagoinsse cagole cagouince caguer caillassage caillasse caillasser caille cailler caillera cainf cainfri cainri caisse cake cakos calancher calbar(d) calbute calcif calculer calebar calèche calefouette calendos caleter calfouète calfouette calibre calibré calmos calotte calter came camé camer (se) camtar  canard canarder cancevas  caner canne canné canner canon cantoche capote capter carafe (en) carapater (se) carburer carlouche carna carotte carotter carrer Carrouf carton cartonner cartouche (mettre une) casoce casos casquer casse casse-dalle casser cassos castagne castagner cave CC cèf céfran cegar céhusse  cendar cendard cess césu  ceuvi cevi chaffrave chafrave chaille (à) chambrer chanmé chapeau charbon charbonner charbonneur charcler charclo chargé charger charlat charlater charlot charrette châtaigne chatte chaud chaudard chaudasse chauffer chbeb chébran chéchère check chécra cheh chéla chelou chémar chetron cheum cheuri chiadé chiader chialer chiant chiard chiasse chiatique chibre chibré chichon chicos chié chien chiennasse chier chieur chifonner chiller chim chinago chinetoc chinetoque ching-chong chiotte chiré chlague  chlasse chlasser chlinguer chméta chnek chnouf chocotte chômdu chômedu choper choucar choucrave choucrouter chouf choufe choufer chouffer chouffeur chouia chouille chouiner choukar choune chourave chouraver choure chourer chouya chtar chtarbé chtouille cibiche cimère cinoche cistera cistra clacos clamser clandé clando claouis claque claqué claque-merde claquer claquos clash  clasher  clean  clebs clochard clodo clope cloper cloque (en) clubeur  coacher coaltar cocard coco cocoter coffrer cogne cogner (se) colis coltar coltiner (se) comater comète commico con condé connard connasse conneau connement connerie conno conso cool  cops  coquard coquillard cossard costard cotise coucher coucougnette couille couillon couillonner coupe-tif courser cousin couz crac cracher cracra crade cradingue crado cradosser craignos craindre cramé cramer crampe cramper crapahuter crapauter crapoter craque craquer crari crasse crasseuse cratère cravacher cravater crécher crème crevard crève crevé crever crevure crew  criave crobard crocs (avoir les)  croma crôme  croque croquer (faire) crosse crouille croulant croume croûter (se) cucul cueillir cuir cuit cuite cuiter (se) cul cunni cureton

gueule

gueule nom féminin.

1. Bouche.

Crosse, barillet, et bastos, les chambres se vident une à une | Pour se loger dans un cadavre la gueule ouverte sur le bitume (Mafia K'1 Fry, « La Balle », Jusqu'à la mort, 2007) .

2. Visage, tête. Syn. tronche.

Quoi ma gueule qu'est-ce qu'elle a ma gueule (Johnny Hallyday, « Ma gueule », 1980) .

  avoir de la gueule locution verbale.

3. Se dit d'une chose qui donne bonne impression.

Elle a de la gueule ta bécane avec le pot chromé !

  casser (ou péter) la gueule à qqn locution verbale.

4. Battre qqn. Syn. éclater qqn.

J'te pète la gueule si tu m'ramènes pas la tune que tu me dois avant 8 H !

  coup de gueule nom masculin.

5. Protestation.

A la réunion syndicale, j'ai poussé mon coup de gueule ! Y en a marre qu'il y ait que les syndiqués qui fassent la grève !

  faire la gueule locution verbale.

6. Bouder.

Fais pas la gueule ! T'en retrouveras une autre, de gonzesse !

  fermer sa gueule locution verbale.

7. Se taire.

Calmes, posés, les miens en veulent | Violent dans tes raps, écarte-toi idiot et ferme ta gueule (Ärsenik, « Affaires de famille feat. Doc Gynéco », Quelques gouttes suffisent…, 1998) .

  foutage de gueule nom masculin.

8. Propos ou action qui exprime clairement de la moquerie, du dédain ou du mépris vis-à-vis d'autrui.

J'ai entendu le premier ministre qui disait que le chômage allait baisser de 10% c't'année ! Si c'est pas du foutage de gueule ça !

  ma, ta, sa, nos, vos ou leur gueule locution.

9. Exprime les pronoms personnels : Moi, toi, lui, nous, vous, eux.

Il pense qu'à sa gueule Laurent ! Ses plans meufs, il les fait toujours sans nous !

  ma gueule ! interjection.

10. Mon gars !. Syn. ma couille, ma poule.

Sniper ça fonctionne, ouais ma gueule c'est le truc qui roule | Alors soit tu tiens, soit tu testes, soit tu dégages (Sniper, « S.N.I », Trait pour trait, 2006) .

Et ouais ma gueule t'as cru quoi ? | J'allais pas revenir avec un truc d'enfoiré quoi | C'est PAN ma gueule écoute ça han han (Taipan, « Makake », 2011) .

  n'avoir que de la gueule locution verbale.

11. Se vanter d'être capable d'une action sans jamais passer à l'acte.

— Qu'est-ce tu vas faire ?… — Tu crois qu'j'ai que d'la gueule ? Téma ! Et essaie pas de m'arrêter ! (Mathieu Kassovitz, La Haine, 1991) .

  ouvrir sa gueule locution verbale.

12. Parler, protester, contester.

Depuis l'début il ouvre sa gueule pour que je doute de moi | Il veut m'faire croire que j'ai beau pé-ra les gens se foutent de moi (Sexion d'Assaut, « Black Shady Part 2 », Les Chroniques du 75 Vol. 2, 2011) .

  se casser la gueule locution verbale.

13. Tomber, chuter.

J'me suis cassé la gueule dans l'escalator, mais ça va, j'ai rien !

  se fendre la gueule locution verbale.

14. Rire aux éclats, se divertir.

Putain ! Qu'est-ce qu'on s'fend la gueule quand on est entre potes !

  se foutre de la gueule de qqn locution verbale.

15. Se moquer de qqn.

Ils se foutent de ma gueule aux ASSEDIC, ils m'ont fait revenir trois fois pour des papiers à la con !

  se mettre sur la gueule locution verbale.

16. Se battre, se disputer violemment, se quereller.

Au début, ils discutaient tranquillement de politique mais très vite, ils ont commencé à se mettre sur la gueule parce qu'ils étaient pas d'accord sur un truc !

  ta gueule ! interjection.

17. Expression péjorative employée de manière brutale contre une personne pour lui signifier de se taire. S'emploie aussi au pluriel vos gueules !.

Bon ta gueule ! Ou je t'en colle une !

étym. Emploi très ancien, largement passé dans le langage populaire de ce terme issu du latin gula « gosier, gorge », terme s'appliquant d'abord à l'homme avant de s'appliquer aux animaux (Colin) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2019 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone