Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

baltringue

baltringue adjectif et nom masculin.

1. Personne qui ne s'avère pas capable d'accomplir certaines tâches, incompétent, incapable.

— Paulo, une fille qui couche avec un mec marié, c'est une grosse salope de poufiasse ! D'accord ? Alors, quand ? Quand ? […] — Le jour de l'an. — La nuit où j'étais à l'agonie dans mon lit ? Tu l'as revue depuis ? — J'te jure que non. — Tu mens, Paulo. T'es un baltringue ! (Fabien Onteniente, « Camping », 2006) .

adjectif et nom féminin.

2. Personne peureuse, couarde, timorée, lâche. Syn. fomblard.

Tu viens chercher ma vie ? | Fais-le bien mon pote, j'reviendrai avec un pompe | J'suis pas chaud ni une baltringue, j'recule ap (Despo Rutti, « 3 millions », Les Sirènes du charbon, 2006) .

J'ai comme envie de me mettre une balle dans le crâne, mais j'ai pas de flingue | Regarde-moi dans les yeux et tu comprendras que je suis qu'une baltringue (Orelsan, « Peur de l'échec », Perdu d'avance, 2009) .

3. Personne méprisable.

C'est une sale baltringue ce type, d'ailleurs plus personne lui cause !

étym. Origine inconnue.
Rem. Ce terme, comme bon nombre, est souvent employé comme synonyme de bouffon. À noter que la féminisation du mot baltringue qui, à l'origine était masculin, est apparue chez les jeunes ces dernières années. D'autres sens apparaissent comme celui de « délateur » par analogie avec le terme balance qui commence par le même groupe de lettres.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...