Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2019)

bad-trip

bad-trip nom masculin.

1. État d'anxiété généré par la prise de drogue.

J'suis parti en bad-trip, la batterie pleine | Trois, quatre spliffs dans ma p'tite tête (Zekwe Ramos, « Zekwevinho », Rap de Banlieusard 3, 2008) .

Alors il fume c'est mieux qu'd'avoir pas d'shit | Mais comme il force sur la dose il part en bad-trip (Nekfeu, « L'Effet pas d'pilon feat. 2-zer & Ouhhz », Happy Face Records Vol.1, 2010) .

J'avais quelques intentions nobles autant qu'un marquis | J'les ai salies, j'ai grandi près des bouches d'égout, des parkings | Des putains qui vendent leurs corps à bas prix | Des toxicos qui cherchent la voie du bonheur dans un bad-trip (Jarod, « Personne feat. Abou Tall », En attendant la frappe, 2012) .

2. Angoisse. Syn. flip.

J'arrive en go-fast[1] tu kiffes mon coté caïd | Évite les bad-trips quand je recharge ma batterie (Dj Abdel, « Number One feat. Lois Andrea & Rohff », Évolution, 2011) .

J'suis emplis de sentiments hostiles et compliquant ma ive | J'sais que je suis fêlé dans le fond, j'suis continuellement dans un bad-trip (The Shin Sekai, « Peu importe », The Shin Sekai Vol. 1, 2013) .

étym. De l'anglais bad trip, « mauvais voyage ».

  1. ↑  Véhicule rapide permettant aux trafiquants de drogue de transporter des produits stupéfiants.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2019 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone