Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

marre

marre adverbe.

1. Assez.

Marre de faire la course aux loves | Marre d'avoir la tête sous l'eau alors que je visais haut de ma vie de môme (Soprano, « Le Temps d'une pause feat. Redk & Sarah Riani », E=2MC's, 2012) .

  en avoir marre locution verbale.

2. En avoir assez, être lassé.

J'en ai marre de l'ambiance, marre de saccager l'appartement | Et puis j'me dis : « C'est ta vie, ressaisis-toi » (Nakk, « Change un peu », Le monde est mon pays, 2010) .

  c'est marre locution.

3. Ça suffit, c'est suffisant, c'est assez.

Les spectacles je m'en tapais, je n'allais qu'au ciné, à Nogent, quand les acteurs me plaisaient, le metteur en scène je savais pas qui c'était ni même ce que c'était, j'allais voir un film « de Fernandel » ou « de Michel Simon », c'est marre. (François Cavanna, Les Russkoffs, 1996) .

étym. Déverbale de se marrer dans le sens moins répondu de « s'ennuyer ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...