Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

enculer

enculer verbe transitif.

1. Sodomiser.

Est-ce qu'elle accumule, gesticule comme une mule. | Alors démontre, ou montre nous comment tu l'encules (Ministère A.M.E.R., « Brigitte femme de flic », Pourquoi tant de haine, 1992) .

2. Tromper, arnaquer, gruger, avoir.

J'me suis fais enculer de dix keusses sur les jeans que j'ai revendus à Clignancourt !

  enculer les mouches locution verbale.

3. Tenir un raisonnement difficilement accessible et interminable en durée.

Il n'y a qu'une façon : virer tous les fonctionnaires, particulièrement dans l'agriculture. N'oubliez pas non plus ceux de Bruxelles, ces planqués qui ne font qu'enculer les mouches et emmerder les paysans avec leurs règlementations débiles. (Jean-Louis Debré, Quand les brochets font courir les carpes, 2008) .

4. S'attacher aux détails, chercher la petite bête, ergoter. Syn. pinailler.

Vous nous empêchez tous de travailler ! Plus rien n'avance et rien ne progresse ! Vous ne faites qu'enculer les mouches ! Vous n'êtes qu'un con ! — ai-je crié sous l'œil effaré de François MARDEAU et celui stupéfait (et amusé) de Romain. (Michel Geny-Gros, L'Escalier, 2003) .

étym. De cul.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager