Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

disquette

disquette nom féminin.

1. Mensonge, boniment.

Téma, l'État nous balance toute sorte de disquettes | Ils veulent qu'on ralentisse, guette, comme sur nos comptes ils discutent (Sexion d'Assaut, « 22h45 », Le Renouveau, 2008) .

Des histoires à dormir debout tel Rocancourt | Une bonne disquette pour passer l'hiver dans un tel-hô d'Cancun (Zekwe Ramos, « Histoire de… », Seleçao, 2011) .

Victime depuis des années | Des disquettes crois-moi, j'en ai avalées (The Shin Sekai, « La Peur », The Shin Sekai Vol. 1, 2013) .

Var. diskette .

  mettre une disquette à qqn locution verbale.

2. Duper, tromper qqn en racontant des mensonges.

Dans mes potos y a des vénères et des mecs posés | Débrouillards zarbi à la Kayzer Sozé | Des loups, des anciens qu'ont connus la Mixtape | Qui sont capables de mettre une disquette à Bill Gates (Mister You, « Avec mes soces feat. Mokless », Présumé coupable, 2010) .

Tu mens aux meufs, leur mets des disquettes légendaires | Tu parles de mariage, de marmots, leur mets plein d'choses en tête | Si elles tombent en cloque tu prends la poudre d'escampette (Sadek, « Bouche de vieille », La Légende de Johnny Niuuum, 2012) .

étym. Origine incertaine, mot peut-être lié à l'action de lancer un jeu vidéo en mettant une disquette dans une console de jeux.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...