Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
P
P. Q.  paddock padoc padoque paille pain pakatou paki pakpak palper paluche palucher (se) panade Paname panaméen panard paner papelard paquet paro partousard partouse partouser partouzard partouze partouzer patate pater  paternel patoche patraque patte paumé paumer pav pavasse peace  peanut  péauche  pêche pécho pêchu peclo pecno peczouille pédale pédé pedo pédoque pedzouille péfli péfly  péfra peinard peler pelle  pélo peloter pénard pénave péoch people  pépère pépète pépette pepon pépon pequenaud pequenot pérave perche périph perlouse perlouze perpète perruque pesa pésa pèse peser pesli pet  péta Pétaouchnok pétard pétasse pété péter péteux pétochard pétoche peuclo peucran peura peusli pèze phonetel phoque piaf piaule piave  pichtave picole picoler picouse picouser pied piépa pieu pieuter pif piffer piffrer pige pigeon pigeonner piger pignole pignoler pillave  pillaver pilon pinaillage pinailler pinailleur, euse pinard pince pincer pine pineco piner pinter (se) pinut pion pioncer pipe pipeau pipeauter pipeauteur piper pipeuse pipoter piquer piquouse piquouser piquouze piquouzer pisser pisseuse pissou pistoche placard plaise plan planque planqué planquer plantage planter plaque plaquer plèze plomb plombe plomber plonger plumard pochetron pochtron pogne pognon poilant poiler pointer pointeur poireau poireauter poiscaille poisse poivrot polochon pompe pomper popo popotin poquer porte-flouze portenawak ou nawak portos posse  pot  potable pote poteau poteca poto poubelle poubellier poucave pouchka poudre pouf pouffe pouffiasse poufiasse pougnette pougnetter pouilledé  pouiller (se) poukave poulaga poule poulet poulette pourave pourliche pourrave pression pro prof prolo proprio provoc proxo prune pruneau psychoter  puer puissant punk  purée pushka  putain pute

pute

pute nom féminin.

1. Prostituée. Syn. putain.

— C'est toutes des putes ! — C'est des femmes comme les autres. — C'est des femmes, c'est des putes… L'avantage avec les putes c'est que tu sais à quoi t'en tenir. — Mais ma mère c'était pas une pute ! — Bah qu'est-ce que t'en sais ? — Oh ! Mais arrête ! Je l'sais ! — Remarque, j'dis ça, j'ai rien contre les putes ! — Ben alors, qu'est-ce que t'as contre les femmes, alors ? (Claude Berri, Tchao Pantin, 1983) .

Mentalité youv, pense qu'à faire du porno | Les meufs c'est toutes des putes, à part nos daronnes, respect (Canardo, « À la youv », À la youv, 2012) .

2. injure. Terme d'injure à l'encontre d'une femme.

Si je t'appelle pute c'est que tu le mérites toi (Pit Baccardi, « Si j'étais », Pit Baccardi, 1999) .

3. Personne abjecte, prête à toutes les concessions pour obtenir des avantages. Syn. crevure, raclure.

Mon but c'est pas de vendre un cd, non | J'ferai jamais la pute pour une décimale (DF Classapart, « John Doe 12 », 2011) .

Verlan teup ou teupu.

  coup de pute nom masculin.

4. Traitrise, bassesse.

L'amitié s'est estompée et le mépris s'implante | Chaque coup d'pute de mon pote m'achève (L'indis, « Traîtrise et trahison feat. Char & Zekwe Ramos », Mon refuge, 2012) .

  langue de pute nom féminin.

5. Se dit d'une personne qui tient des propos diffamants ou qui colporte des propos infondés, qui fait des bassesses.

Avec mes rimes ils ne savent jamais sur quel pied se casser | Et ils se demandent si la prochaine est dédicacée | Aux langues de putes et à leurs poignées de main glacées (Fabe, « Juste à cause de ça », La Rage de dire, 2000) .

C'est Les 10', je sens que les langues de pute elles vont vite lépar | J'voulais la vie de Barclay, mauvais sens, j'ai eu la vie d'clébard (Les 10', « Presse la touche play », Coup 2 Poker, 2001) .

Les députés ont des langues de putes, car beaucoup d'eux sont des lèches-fesses (Sexion d'Assaut, « Intro (En résumé) », L'École des points vitaux, 2010) .

  faire sa pute locution verbale.

6. S'emploie quand une personne manifeste un comportement égoïste et associable.

Allez Franck, fais pas ta pute, file moi un bout de ton casse-dalle !

étym. De l'ancien français put « mauvais, vil », 1080; issu du latin putidus « puant » (Robert) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager