Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Lexique n Définition de nunuche
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

nunuche

nunuche adjectif.

Naïf, crédule, niais, sot.

Il est salement nunuche | Affreusement doudouille | À la première douleur | C'est au moins une tumeur (Marcel et son orchestre, « Jean-Jacques », Si t'en reveux, y'en re n'a, 2001) .

Prévert était surtout un grand dialoguiste de cinéma (Quai des brumes, Les Enfants du paradis, Le jour se lève forment une sorte de trilogiedes faubourgs) et cette gouaille déteint sur sa poésie qui est simplette, démago, répétitive, nunuche, pleine de calembours à la Boby Lapointe et de naïvetés involontaires à la Christian Bobin : la guerre c'est pas bien, l'amour c'est mieux, les riches c'est méchant, la mort c'est triste, les oiseaux c'est joli, les fleurs ça sent bon… (Frédéric Beigbeder, « Dernier inventaire avant liquidation », 2001) .

étym. De nunu, redoublement de syllable exprimant la moquerie, syllable peut-être issu du mot ingénu (Colin) . La suffixation en -uche est commune dans le langage familier.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager