Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

négro

négro nom masculin.

1. raciste. Personne noire.

Sans le génie le sport, l'argent facile c'était mon ghetto | Jamais je ne me plierai, jamais je ne serai un bon négro (Booba, « A3 », Autopsie Vol. 3, 2009) .

2. Noir (employé par les jeunes des banlieues).

Kiffe mon solo et ferme ta gueule négro (Doc Gynéco, « Tout saigne », Hostile Hip Hop Vol. 1, 1996) .

Je kiffe les biz illégaux, les sapes, les caisses et les gos, oui je suis ce genre de négro (Hifi, « Je suis... », Rien à perdre, rien à prouver, 2002) .

Style validé par les pompes funèbres je suis un négro frais à la morgue | J'ai le moral dans mes pompes mais mon moral est à la mode | Rentre dans le moove négro ne reste pas planter là | Dis moi bonne année, moi je suis toujours sur mon 31 (Tuerie Balboa, « Welcome », Écrire dans les nuages volume 1, 2011) .

étym. De l'espagnol negro « noir ».
Rem. Ce terme est réapparu en France dès les années 1990 chez les jeunes noirs des cités influencés par les rappeurs américains qui l'emploient de façon quasi systématique dans leurs chansons. Il est à noter que ce terme n'a pas le même sens lorsqu'il est employé par un noir ou par un non noir ou par extension par un membre du clan (jeune des cités y compris blanc). Dans le premier cas, il peut être considéré comme hypocoristique, dans le second cas, il est souvent compris comme un terme d'injure. Un bon exemple est illustré dans le film américain Rush hour de Brett Ratner (1998), avec Jackie Chan et Chris Tucker, dans la scène de la salle de billard.  

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager