Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

haine

haine nom féminin.
  avoir la haine locution verbale.

1. Être énervé. Syn. avoir la jeura.

Tu peux pas contrôler ma destinée | C'est pas la peine, c'est pas la peine | Tu peux pas imiter, sois pas dégoûté | N'ai pas la haine, n'ai pas la haine (Booba, « Destinée feat. Kayna Samet », Temps mort, 2002) .

J'ai la haine, la même que tous les braves du Game | Mon A.D.N est parfumé à la bave humaine (Médine, « Sourcing », Table d'écoute 2, 2011) .

2. Avoir honte.

J'ai eu trop la haine devant les potes quand ma mère m'a affiché en m'demandant de rentrer à la maison !

  foutre la haine à qqn locution verbale.

3. Énerver qqn.

Détournure de groupies, ça t'fout la haine qu'elles m'adorent | J'ai les bras remplis de platine, les tiens de créatine (Rohff, « Machine de guerre », La Cuenta, 2010) .

J'enchaîne les belles prières, et la routine me fout la haine | Ça pue la merde ! Parce que demain sera la même qu'hier (Sinik, « Chats noirs », La Plume et le Poignard, 2012) .

4. Provoquer la honte chez qqn. Syn. foutre les boules.

Ma meuf m'a mis la haine en boîte, elle tient pas l'alcool et j'ai dû me barrer avant que ça tourne mal !

étym. Emploi emphatique du terme usuel, dès la fin des années 80.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager