Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Définition de niquer

niquer

niquer verbe transitif.

1. Avoir des rapports sexuels avec quelqu'un.

Lui quand il rentre vient se vanter d'attraper plein de petits noirs toute la journée | Mais elle, elle s'en fout, elle s'est bien fait niquer (Ministère A.M.E.R., « Brigitte (femme de flics) », Pourquoi tant de haine ?, 1992) .

2. Tromper qqn, gruger qqn.

La B.R.B. bosse, t'laisse enchaîné pour mieux t'niquer | Réseaux démantelés, sommes faramineuses inexpliquées (Mafia K'1 Fry, « CBR », La Cerise sur le ghetto, 2003) .

3. Abîmer, détériorer. Syn. baiser.

J'suis venu niquer le biz j'men bats les boules | Les gens soutiennent les renois seulement derrière un ballon d'foot (Wilow amsgood, « #NOCRACKS », #NOCRACKS Vol. 1, 2012) .

Y'a des relations très solides derrière chacune d'mes dédicaces | Un moment d'silence... FAMAS en récital | J'suis en train d'niquer leurs carrières, j'comprends qu'ils apprécient pas (Sadek, « Du sale », La Légende de Johnny Niuuum, 2012) .

4. Battre qqn, mettre K. -O qqn. Syn. bouyave, défoncer.

Le jour où j'ai pris l'mic moi, j'voulais juste kicker | Aujourd'hui j'me sens dans l'obligation de tous les niquer (Ladea, « Je voulais juste kicker », Qui veut ça ?, 2011) .

J'vais te niquer, et forcer tes copines à r'garder (Kaaris, « Intro: Ram Muay », Z.E.R.O, 2012) .

Verlan kène.

  niquer le bénéfice locution verbale.

5. Gaspiller son argent, dépenser tout son argent.

Hola, amigo, je rapplique avec un pack de saligots | Et plein de mecs pourris, niquer le bénéfice aux gringos (IAM, « Un bon son brut pour les truands », L'École du micro d'argent, 1997) .

T'inquiète, bébé, j'suis du genre romantique quand on parle fric | J'deviens plus doux qu'une serviette hygiénique | J'vois double, triple et pourtant j'suis pas un clone | J'nique le bénéfice et les MC en silicone (Fabe, « Salon à 4 feat. Ekoué & Skeazy », Le Fond et la Forme, 1997) .

On dîne dans le restaurant le plus chic de Cannes | On nique le bénéfice, c'est ma tournée générale (La Clinique, « La Playa », 1999) .

Var. niquer le bénèf .

  nique sa mère locution verbale.

6. Insulte employée à l'encontre d'une chose ou d'une personne absente de l'assistance.

La justice nique sa mère ! Le dernier juge que j'ai vu, avait plus de vice que le dealer de ma rue (Assassin, « Je glisse », Note mon nom sur ta liste, 1991) .

On veut des sous, ta justice, je l'encule | Nique sa mère le procureur, ces fils de pute m'ont jugé sur ma couleur (Mafia K'1 Fry, « Liberta », La Cerise sur le ghetto, 2003) .

  nique ta mère locution verbale.

7. Insulte adressée à une personne présente.

Pour notre part ce ne sera pas « fuck the police » | Mais un spécial nique ta mère de la part de la mère patrie du vice (Suprême NTM, « Police », 1993... J'appuie sur la gâchette, 1993) .

J'ai sorti mon gun, Daniel Boone | On va t'niquer ta mère, tu l'as dans la choune (La Fouine, « Nouveau Boss », Capitale du crime Vol. 3, 2011) .

  nique ta race locution verbale.

8. race.

  nique-toi locution verbale.

9. Insulte généralement employée par une personne agacée par une autre et manifestant ainsi son désir qu'on la laisse tranquille.

Si y a l'inspecteur jactant dans le haut-parleur : « Magne-toi » | Il lui dit nique-toi (Stomy Bugsy, « Un rep qui fait reup feat. Hamed Daye, Passi, Oxmo Puccino, Pit Baccardi, Ärsenik & Hifi », Quelques balles de plus pour… Le calibre qu'il te faut, 1998) .

étym. De l'arabe nakaha « s'accoupler ».
■ L'expression nique ta mère est probablement issue de la traduction de l'insulte arabe niqomouk (même sens), avec peut-être aussi une analogie avec le mother fuck du slang anglo-américain.
Rem. Les insultes qui consistent à mêler des rapports incestueux avec la mère font partie des offenses les plus graves. On retrouve principalement ce genre d'insultes liées à la mère au Maghreb alors qu'en France l'injure s'inspire plus généralement ce qui touche aux excréments, à la saleté ou au sexe. L'expression "Nique ta mère" présente dans les banlieues dès les années 80 s'est médiatisée avec la venue du groupe Suprême NTM dont l'acronyme NTM correspond précisément à l'expression Nique Ta Mère.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager