Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Définition de défoncer

défoncer

défoncer verbe transitif.

1. Battre qqn. Syn. niquer.

J'vais le défoncer le vigile du Métro, c'te fils de pute !

2. Tuer.

Un pull noué autour du cou, cela te donne un style sympa | Que dirais-tu si demain je venais défoncer ta famille tous les tiens de ma main (Klub des Loosers, « Le Manège des vanités », Vive la vie, 2004) .

3. Posséder sexuellement. Syn. déchirer.

T'es bonne j'ai envie de te défoncer (Booba, « Tout c'que j'ai feat. Therapy », Futur, 2012) .

4. Taguer.

Putain, c'est loin, tout ça, c'est loin | J'ai passé mon adolescence à défoncer des trains | Je ne regrette rien | On a tellement tutoyé de fois le bonheur qu'on pourrait mourir demain (Suprême NTM, « Tout n'est pas si facile », Paris sous les bombes, 1995) .

J'viens défoncer les trains avec un gros marqueur | Écrire des passages d' « L'Arrache-… » et de « L'Attrape-cœurs » (Disiz, « Extra-lucide », Extra-lucide, 2012) .

Verlan fonceder.

  se défoncer verbe pronominal.

5. Boire ou se droguer.

Des soirées sans chèques et sans keschné | C'est tellement naze que pour kiffer je dois me défoncer au whisky (Lunatic, « Pas l'temps pour les regrets », Mauvais Œil, 2000) .

6. Se donner pleinement, s'investir.

Mon patron, cet enculé, m'a pas filé de rallonge alors que j'm'étais défoncé toute l'année au taf !

étym. Emploi métaphorique du verbe défoncer « briser en enfonçant ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager