Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2019)

# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Jean-Louis Rattier
coltiner (se)

coltiner (se)

se coltiner verbe pronominal.

1. Porter (une lourde charge).

Tôt le matin le taxi ne nous déposa pas au Terminal prévu ; pas de porteurs, il fallut se coltiner les bagages à pied (Jean-Louis Rattier, Récits du passé, 2010) .

2. Se charger d'un travail pénible.

Rémi se déchargea de tous ses rendez-vous de la semaine sur Jonathan. Celui-ci allait être désagréablement surpris et mécontent de se coltiner les tâches administratives que Rémi se réservait habituellement mais cela le tiendrait éloigné un bon moment. (Pascal Dupin, Aroun, 2004) .

étym. De colletin qui désigne un large chapeau en cuir que portaient les forts des halles pour se protéger lorsqu'ils transportaient des charges sur leurs épaules ou leur tête, d'où le fait de porter de lourdes charges et par extension exécuter tout travail pénible.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2019 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone