Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

niquer

niquer verbe transitif.

1. Avoir des rapports sexuels avec quelqu'un.

Lui quand il rentre vient se vanter d'attraper plein de petits noirs toute la journée | Mais elle, elle s'en fout, elle s'est bien fait niquer (Ministère A.M.E.R., « Brigitte (femme de flics) », Pourquoi tant de haine ?, 1992) .

2. Tromper qqn, gruger qqn.

La B.R.B. bosse, t'laisse enchaîné pour mieux t'niquer | Réseaux démantelés, sommes faramineuses inexpliquées (Mafia K'1 Fry, « CBR », La Cerise sur le ghetto, 2003) .

3. Abîmer, détériorer. Syn. baiser.

J'suis venu niquer le biz j'men bats les boules | Les gens soutiennent les renois seulement derrière un ballon d'foot (Wilow amsgood, « #NOCRACKS », #NOCRACKS Vol. 1, 2012) .

Y'a des relations très solides derrière chacune d'mes dédicaces | Un moment d'silence... FAMAS en récital | J'suis en train d'niquer leurs carrières, j'comprends qu'ils apprécient pas (Sadek, « Du sale », La Légende de Johnny Niuuum, 2012) .

4. Battre qqn, mettre K. -O qqn. Syn. bouyave, défoncer.

Le jour où j'ai pris l'mic moi, j'voulais juste kicker | Aujourd'hui j'me sens dans l'obligation de tous les niquer (Ladea, « Je voulais juste kicker », Qui veut ça ?, 2011) .

J'vais te niquer, et forcer tes copines à r'garder (Kaaris, « Intro: Ram Muay », Z.E.R.O, 2012) .

Verlan kène.

  niquer le bénéfice locution verbale.

5. Gaspiller son argent, dépenser tout son argent.

Hola, amigo, je rapplique avec un pack de saligots | Et plein de mecs pourris, niquer le bénéfice aux gringos (IAM, « Un bon son brut pour les truands », L'École du micro d'argent, 1997) .

T'inquiète, bébé, j'suis du genre romantique quand on parle fric | J'deviens plus doux qu'une serviette hygiénique | J'vois double, triple et pourtant j'suis pas un clone | J'nique le bénéfice et les MC en silicone (Fabe, « Salon à 4 feat. Ekoué & Skeazy », Le Fond et la Forme, 1997) .

On dîne dans le restaurant le plus chic de Cannes | On nique le bénéfice, c'est ma tournée générale (La Clinique, « La Playa », 1999) .

Var. niquer le bénèf .

  nique sa mère locution verbale.

6. Insulte employée à l'encontre d'une chose ou d'une personne absente de l'assistance.

La justice nique sa mère ! Le dernier juge que j'ai vu, avait plus de vice que le dealer de ma rue (Assassin, « Je glisse », Note mon nom sur ta liste, 1991) .

On veut des sous, ta justice, je l'encule | Nique sa mère le procureur, ces fils de pute m'ont jugé sur ma couleur (Mafia K'1 Fry, « Liberta », La Cerise sur le ghetto, 2003) .

  nique ta mère locution verbale.

7. Insulte adressée à une personne présente.

Pour notre part ce ne sera pas « fuck the police » | Mais un spécial nique ta mère de la part de la mère patrie du vice (Suprême NTM, « Police », 1993... J'appuie sur la gâchette, 1993) .

J'ai sorti mon gun, Daniel Boone | On va t'niquer ta mère, tu l'as dans la choune (La Fouine, « Nouveau Boss », Capitale du crime Vol. 3, 2011) .

  nique ta race locution verbale.

8. race.

  nique-toi locution verbale.

9. Insulte généralement employée par une personne agacée par une autre et manifestant ainsi son désir qu'on la laisse tranquille.

Si y a l'inspecteur jactant dans le haut-parleur : « Magne-toi » | Il lui dit nique-toi (Stomy Bugsy, « Un rep qui fait reup feat. Hamed Daye, Passi, Oxmo Puccino, Pit Baccardi, Ärsenik & Hifi », Quelques balles de plus pour… Le calibre qu'il te faut, 1998) .

étym. De l'arabe nakaha « s'accoupler ».
■ L'expression nique ta mère est probablement issue de la traduction de l'insulte arabe niqomouk (même sens), avec peut-être aussi une analogie avec le mother fuck du slang anglo-américain.
Rem. Les insultes qui consistent à mêler des rapports incestueux avec la mère font partie des offenses les plus graves. On retrouve principalement ce genre d'insultes liées à la mère au Maghreb alors qu'en France l'injure s'inspire plus généralement ce qui touche aux excréments, à la saleté ou au sexe. L'expression "Nique ta mère" présente dans les banlieues dès les années 80 s'est médiatisée avec la venue du groupe Suprême NTM dont l'acronyme NTM correspond précisément à l'expression Nique Ta Mère.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager