Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Y Z

arrache (à l')

arrache nom masculin.
  à l'arrache locution adverbiale.

1. De justesse.

On a terminé le boulot à l'arrache juste avant de partir en vacances !

2. Sans préparation, sans précaution.

— Tu sais où tu vas c't'année en vacances ? — Non, moi et ma femme, on partira comme d'hab, à l'arrache !

3. En bâclant, sans apporter de soin.

Hé toi, silencieux, distant quand ça va mal | Au point que les gens te demande si t'es pas malade | Pour évacuer, t'écris sur feuille à l'arrache (Emka, « Hé Toi », 2011) .

En attendant j'suis là, j'me tue à la tâche | Rimes sales, freestyles, j'fais ce truc à l'arrache (Guizmo, « C'est tout », C'est tout, 2012) .

locution adjectivale.

4. Sans soin, négligé.

J'suis ce type à la ramasse, dégaine à l'arrache, pas très recherchée | Mais moi, j'ai le droit de me salir, alors évite de me faire chier (Soklak, « Cabrón feat. Rachel Claudio », Maow Airlines, 2011) .

D'un type curieusement décalé, à l'arrache, aimant la graille, | Vivant la night entre loups, pétant la rage, j'chante le blues. (A2H, « Presque comme toi », Bipolaire, 2012) .

étym. Dérivé de la locution à l'arraché « qui est fait au prix d'un violent effort ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager