Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2016)

Dictionnaire Définition de taule

taule

taule nom féminin.

1. Maison, local.

Je préfère m'approcher de la vérité sans tricher | Sans jamais changer mon fusil d'épaule | Et puis garder mon rôle, tenir la taule (Suprême NTM, « That's My People », Suprême NTM, 1998) .

2. Prison. Syn. zonzon.

Les juges bosseront pour nous et on sortira nos frères de taule. (113, « Truc de fou », Ni barreaux, ni barrières, ni frontières, 1998) .

Tu sais chez nous on va en taule comme en classe de mer | Mon grand frère m'a trouvé un taf, un putain d'taf de merde (Nakk, « Comme un poisson », Le monde est mon pays, 2010) .

Y'a pas de fierté à faire de la taule | Ce n'est pas pour autant dégradant | Si c'était le cas, les perles ne seraient pas dans les coquillages (Maître Gims, « Tapis dans l'Ombre », Ceci n'est pas un clip, 2013) .

3. Échec, défaite. Syn. toise.

La première fois qu'on fait ça à 20 h 50, TF1 met La Vie est un long fleuve tranquille en face de nous. On se dit : « On va se prendre une taule, c'est clair. » Le lendemain, je suis sur Europe1 pour l'émission « Brunner à vif », et j'ai un coup de téléphone de la chaîne : « On termine premier. On a battu La Vie est un long fleuve tranquille ! » (Thierry Ardisson, Tout le monde en a parlé, 2012) .

étym. De tôle « fer en lames », les deux graphies étant des formes dialectales de « table » (Robert) .

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2016 Cobra le Cynique.

Partager