Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2018)

putain

putain nom féminin.

1. Prostituée.

Interdite, elle se tut d'abord, comprenant mal dans son trouble, puis, dès qu'elle eut bien saisi ce qu'il disait, elle lui jeta, indignée et véhémente : « Moi ! moi ! Je ne suis pas une femme, moi, je suis une putain ; c'est bien tout ce qu'il faut à des Prussiens. » (Guy de Maupassant, Mlle Fifi, 1882) .

2. Terme dévalorisant une chose.

Tu sais que je bouffe du poulpe trois fois par jour | Et ces putains de poulpes me sortent par les oreilles maintenant ! (Akhenaton, « Di polipo », Métèque et mat, 1995) .

Ces putains de tours j'veux plus les voir plus tard, J'veux vivre autre part (Fabe, « Quand j'serai grand », Détournement de son, 1998) .

Là où j'vis, c'est un putain d'enfer vu qu'y a rien à faire à part chercher à s'distraire (MC Circulaire, « Ploucs et fiers », MC Circulaire, 2007) .

3. Interjection caractérisant le dépit. Syn. zébi, zobi.

Putain ! c'est en me disant : "J'ai jamais demandé à t'avoir !" | C'est avec ces formules, trop saoulées, enfin faut croire | Que mon père a contribué à me lier avec la rue (Suprême NTM, « Laisse pas traîner ton fils », Suprême NTM, 1998) .

Verlan timpe.

étym. De pute avec suffixe -ain.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2018 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone