Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

Dictionnaire Définition de mytho

mytho

mytho nom masculin.

1. Menteur.

C'est la catastrophe on m'a dit ne termine pas ta strophe | Avant de flinguer tous ces mythos qui rappent comme des casseroles (Mysa, « Hymne à la rue », Les Poésies du chaos, 2007) .

J'suis dans les bacs, les macs et les autos | Ceux de l'autre téco font de la peine | Que des gros mythos, tous des gros mythos (Booba, « Top Niveau », Lunatic, 2010) .

On a fumé un keuf, c'est l'Aïd | Tous ces rappeurs sont des gros mythos, je te jures sur ma ive (La Fouine, « Fouiny Gamos », La Fouine vs Laouni, 2011) .

2. Mensonge, racontar.

On taffe dur, j't'assure, c'est pas du mytho | Arrête de croire que la gloire ça tombe illico presto (Fabe, « Le Soir », Détournement de son, 1998) .

Gardez l'espoir, faut qu'on s'lève pour croire à leurs mythos | Adhère à notre parti, mec, c'est pas trop tôt (Doc Gynéco, « C'est beau la vie feat. Bernard Tapie », Liaisons dangereuses, 1998) .

J'ai ouvert l'oreille aux sornettes aux balivernes aux mythos | Qui rentrent dans le cerveau à la façon d'un foret (Roce, « L'Être humain et le Réverbère », L'Être humain et le Réverbère, 2010) .

étym. Apocope de mythomane.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager