Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2020)

claquer

claquer verbe intransitif.

1. Mourir.

Pensées obscures à l'image du trou dans lequel tu te trouves | Une totale absence de clarté | Tu t'es mis en tête de faire le beau avant de claquer (Salif, « Eh l'ancien », Curriculum vital, 2009) .

Qui vivra crèvera, da'wa[1], on est tous conçus pour claquer (Mister You, « La Mouche », Dans ma grotte, 2011) .

2. Être plaisant, donner une bonne impression.

Il claque trop bien ton nouveau cuir !

verbe transitif.

3. Dépenser, gaspiller de l'argent.

Bordel, quand on rentre sur la piste | On est venu tiser, claquer du biff | Pas d'embrouilles man, pas de litige | Sinon ça va saigner est-ce que tu piges ? (Booba, « Boulbi », Ouest Side, 2006) .

L'salaire : je l'ai claqué comme on claque une clope à Clicli (Maître Gims, « Sharingan feat. Abou Tall, Dadju, L'1solent & Orelsan », Ceci n'est pas un clip, 2013) .

4. Épuiser, fatiguer.

Les deux heures de transport, ils m'ont claqué !

5. Donner des claques.

Ils courent tous après moi comme si je marquais des buts | Finissent tous devant moi pour se faire claquer le uc (Sneazzy West, « Pawpaw », #Nothing, 2011) .

J'vais t'claquer pour fermer ton clapet, bouge vite si tu veux pas danser (Still Fresh & S. Pri Noir, « Welcome To The Jungle feat. Taïro », N.E., 2012) .

6. Tuer.

Chez moi, la flamme fait 30%, attends | Je fais mes comptes, et ça veut dire | Qu'y a minimum un type sur 3 qu'on devra claquer (Shurik'N, « Manifeste », Où je vis, 1998) .

étym. 1. et 4. de claquer dans le sens de « éclater, rompre en faisant un bruit sec ». - 2. Faire disparaitre en un claquement (de doigts). - 3. De claquer dans le sens d'applaudir.

  1. ↑  Mot de l'arabe maghrébin. Ici, dans le contexte, signifie « fatalité, malchance ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2020 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone