Haut de page

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2017)

boxon

boxon nom masculin.

1. Maison close.

Victorien fit un geste obscène, accompagné d'un clin d'œil. Puis il se pencha vers Eugène-Marie, et baissant d'un ton avec affectation : — Essaie de semer tes parents ce soir, je t'emmènerai au boxon. — D'accord, dit Eugène-Marie. — Ça n'a pas l'air de te faire peur le boxon…— Ce ne sera pas la première fois. (Roger Vaillant, Un jeune homme seul, 1951) .

2. Grand désordre. Syn. bordel, dawa, sbeul.

Son connard de p'tit frère est v'nu jouer au cow-boy | Dans sa piaule, c'est l'boxon et ça lui fout la gerbe ! (Renaud, « Baston ! », Marche à l'ombre, 1980) .

Ici, c'est le boxon, alors je fais mon possible pour pas qu'on m'agrafe | Des bouffons s'étoffent pendant que j'étouffe à enchaîner des tafs (Scred Connexion, « Le beat qui tue », Selexion 99/2000, 2000) .

Le hip-hop c'est mon super pote quand il fout le boxon | Mais un ennemi quand il est plat comme une vibe de Matt Houston (L'Atelier, « Le hip-hop c'est mon pote », Buffet des anciens élèves, 2003) .

étym. Deux étymologies possibles. Resuffixation du mot argotique bocard, « maison close » (Colin) . Terme de l'anglais vulgaire boxon pour désigner un « cabinet particulier de taverne ».

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2017 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...