Scroll Up

Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2016)

Dictionnaire Définition de bolos

bolos

bolos [bolos]  nom.

1. Client du dealer de drogue.

Pour une paye de braqueur | Ça chuchote, les taros grimpent doucement | Un bolos passe en coup de vent, la somme dans un coupe-vent (Mafia K'1 Fry, « CBR », La Cerise sur le ghetto, 2003) .

Ils ont pisté un d'ses bolos il est passé aux aveux | Résultat c'est 8 piges ferme même avec un gros baveux (Niro, « Vie de gangsta », Paraplégique, 2012) .

2. Personne d'apparence faible et sans défense que l'on peut facilement gruger ou voler, dupe. Syn. victime.

Vise le p'tit blond à lunette qui s'ramène au bahut avec son portable bluetooth ! Il a trop une tête de bolos à se le faire tirer !

3. Personne peu sérieuse, fumiste. Syn. bouffon.

Mais le plus hallucinant, c'est le jour où je montre à mes potes une vidéo où je fais un plat et j'me fais même pas mal ! C'est devenu énorme ! « Un mec qui sait pas faire un plat, c'est trop un bolos ! » (M6 Mobile, Publicité M6 Mobile, 2011) .

Var. bollos, boloss, bolosse.

étym. L'étymologie de ce terme demeure mystérieuse. Le linguiste Jean-Pierre Goudaillier donne sur le forum du Dictionnaire de la Zone une étymologie possible : « Bolos : verlan. Déformation de lobotomisé(s) (en tant qu'insulte) : lobotomisé(s) → lobo(s) (troncation) → lobos → bolos (verlan) (JPG, 26_12_10) »
Il est aussi intéressant de noter la ressemblance de ce mot avec le mot anglais vulgaire bollocks qui désignent littéralement les couilles.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2016 Cobra le Cynique.

Partager