Disponible en librairie ! Commandez-le ! Tout l'argot des banlieues

Dernières consultations

Top des contributeurs
(2018)

paumé

paumé, e adjectif et nom.

1. Perdu.

Je suis arrivé un peu paumé plein de modestie | Aujourd'hui, je me comporte comme le sauveur de la prophétie (La Fouine, « Tu vas prendre cher feat. Orelsan », Capitale du crime Vol. 3, 2011) .

Moi je suis un peu paumé et j'ai le cœur à la renverse | Mais t'inquiètes pas, je sais que la vie est une tempête que l'on traverse (Gaël Faye, « Slowoperation », Pili pili sur un croissant au beurre, 2012) .

2. Personne démunie, sans ressource.

Avant sa fin, il habitait une belle propriété | Avec vue sur la mort, un asile de paumés (MC Solaar, « Armand est mort », Qui sème le vent récolte le tempo, 1991) .

Quand maman reviendra le Bon Dieu sera déjà loin | Du côté de l'ivrogne et des paumés du petit matin (Lucio Bukowski, « Ode au grand Jacques », Lucio Milkowski, 2011) .

La vie d'un jeune paumé, venu du bled | Affolé, voulant reprendre ce que la France a volé (Sinik, « Chats noirs », La Plume et le Poignard, 2012) .

3. Endroit isolé.

Dédicacé à tous ceux qui viennent des p'tits patelins | Ces petits patelins paumés | Pour qui personne n'a jamais rappé (Kamini, « J'suis blanc », Psychostar World, 2007) .

Un village paumé qui pue l'cafard | Tu passes tes soirées à boire ou à fumer au parc ou au lavoir (Orelsan, « No Life », Perdu d'avance, 2009) .

étym. Du participe passé de paumer.

Le Dictionnaire de la Zone. Tout l'argot des banlieues. © 2000 - 2018 Cobra le Cynique.

Partager

Chargement...

Suivre le Dictionnaire de la Zone